<< Retour | Archives
Publié le mercredi 28 avril 2010 | Mis à jour le mercredi 28 avril 2010

Festival de films par et pour les jeunes L’heure du visionnement a sonné!

Photo : contribution
La plupart des films présentés ont été réalisés durant l’année, dans le cadre d’ateliers offerts par le festival et ses collaborateurs, le week-end et parfois sur les heures de classe, dans les écoles de la région.
Photo : contribution
La plupart des films présentés ont été réalisés durant l’année, dans le cadre d’ateliers offerts par le festival et ses collaborateurs, le week-end et parfois sur les heures de classe, dans les écoles de la région.

Julie Poulin

Le 2 mai marquera le point culminant du cinquième Festival de films par et pour les jeunes, alors que les participants présenteront leurs réalisations au public, sur grand écran. Les projections auront lieu au Cinéma V, à Edmundston. Il s’agit d’une quarantaine de courts métrages, dont la durée varie entre 1 et 15 minutes. Ce sont les fruits du travail de jeunes âgés de 6 à 18 ans. La plupart de ces films ont été réalisés durant l’année, dans le cadre d’ateliers offerts par le festival et ses collaborateurs, le week-end et parfois sur les heures de classe, dans les écoles de la région. Les cinéastes en herbe qui y prennent part apprivoisent les rudiments de la production d’une vidéo, du scénario au montage, en passant par le casting, l’éclairage, le son, la réalisation et la caméra. Comme l’a souligné la présidente du Festival, la cinéaste professionnelle locale Hélène Daigle, les participants ont le choix s’impliquer à différentes étapes du processus, selon leurs intérêts. « Mais je dirais que pour la grande majorité des jeunes, c’est surtout de jouer la comédie, de se retrouver devant la caméra, qui les intéresse », a-t-elle mentionné. Plusieurs œuvres proviennent aussi du grand public. « Ce sont des vidéos faites par des jeunes qui ne se sont jamais inscrits à un de nos ateliers, mais qui ont suivi toute la procédure pour nous les soumettre. C’est d’ailleurs aussi ça, le but du festival : présenter publiquement des projets réalisés en famille, entre amis ou encore dans le cadre d’une activité scolaire », a expliqué madame Daigle. Cette dernière a précisé que tous les films qui seront visionnés ont d’abord été approuvés par un comité de sélection. Plusieurs ont été mis en compétition, au sein de différentes catégories. Des bourses et des trophées sont en jeu. Les projections commenceront à 13 h 15. L’activité sera terminée en fin d’après-midi. La veille, soit le 1er mai, le Festival invite les 10 à 18 ans, de même que les adultes ayant conservé leur cœur d’enfant, à participer au tournage d’un « lip dub », sur les airs de la chanson « Embarque ma belle », de Kaïn. Le tournage aura lieu au centre-ville d’Edmundston. Les intéressés ont rendez-vous à la petite église de la rue Canada, dès 13 h. Le résultat final sera inséré dans la programmation du Cinéma V, le lendemain. Le Festival de films par et pour les jeunes, un événement francophone, est le seul du genre en Atlantique. Il a lieu depuis cinq ans grâce à l’implication de commanditaires locaux, de même que la Ville d’Edmundston et la province du Nouveau-Brunswick.

Editeur : Info Week-End