<< Retour | Archives
Publié le mercredi 1 juin 2011 | Mis à jour le mercredi 1 juin 2011

35e des femmes acadiennes et francophones de Memramcook

Photo - Le Cercle des Dames d’Acadie de Memramcook, aujourd’hui Cercle des femmes acadiennes et francophones de Memramcook, a célébré son 35e anniversaire, en fin de semaine dernière. Pour l’occasion, les anciennes présidentes et la présidente actuelle se sont toutes réunies, l’instant d’un cliché. En première rangée, de gauche à droite, Carmelle Duguay, Rachel Léger, présidente fondatrice, Marguerite Gaudet et Armelle Cormier. En deuxième rangée, Dorothy Thériault, présidente, Germaine Poirier, Angela Melanson et Denise Collin. MEMRAMCOOK - En 1976, un groupe de femmes de Memramcook et de la région ont mis sur pied le Cercle des Dames d’Acadie de Memramcook. Rachel Léger devenait la première présidente. La mission des Dames d’Acadie était alors de regrouper les femmes francophones de Memramcook et des alentours dans le but de promouvoir leurs intérêts et défendre leurs droits. Le cercle favorise toute action visant l’épanouissement des femmes, leur plein accès à l’égalité et à la justice sociale et leur participation à part entière à toutes les instances de la société. Les principaux dossiers sont la violence, la santé, la pauvreté et la promotion du français. Malgré que le Cercle des Dames d’Acadie soit deve-nu le Cercle des femmes acadiennes et francophones de Memramcook en 2006, sa mission est demeurée la même. Le cercle organise toutes sortes d’activités qui s’accrochent à l’un ou l’autre des dossiers véhiculés. Des conférencières et conférenciers sont invités à l’occasion des soupers mensuels. Ces personnes traitent des thèmes qui sont d’intérêt pour les membres. Le cercle rend visite annuellement aux aînés qui habitent le Foyer et le Domaine de Memramcook. Une activité spéciale depuis 1997 est la campagne de «l’Arbre de l’Espoir». La somme recueillie se chiffre à 106 275 $ depuis les 14 dernières années. Aussi, il ne faut pas oublier l’esprit de bénévolat qui anime chacune des membres du cercle. Celles-ci participent aux activités liturgiques, sociales, sportives, éducatives et théâtrales qui se déroulent dans le village de Memramcook. Chaque membre est importante. Chaque membre contribue au mieux-être du cercle. Il est à souhaiter que ce phénomène exceptionnel se continue pour les prochaines années. Il est important de mentionner quelques activités réalisées: 3 marchetons pour l’Atelier l’Artisan afin d’aménager une salle pour exposer leurs produits (15 000 $ recueillis); un 2e marcheton pour la campagne l’Arbre de l’espoir. C’est notre 15e campagne; Une bourse d’étude d’une valeur de 300 $ est offerte à chaque année à un finissant ou finissante de Memramcook; En novembre de chaque année, les membres contribuent généreusement à la banque de nourriture; Le Bingo annuel nous permet de fonctionner puisqu’il rapporte 3000 $ à 3500 $; Le cercle parraine deux jeunes Haïtiennes au coût de 200 $ chacune. Ce montant assure un repas par jour, leur donne un uniforme pour l’école ainsi que les livres nécessaires pour leurs études; En 2002, nous avons reçu le prix Gemma Pelletier Caron de la Fédération pour notre projet de l’Arbre de l’espoir; En 2010, nous avons reçu le prix de béné-voles de l’année du Village de Memramcook dans la catégorie sociale. Au cours des années, la présidence fut assurée par Rachel Léger, Carmelle Duguay, Marguerite Gaudet, Angèla Melanson, Germaine Poirier, Armelle Cormier et Denise Collin. La présidente actuelle, Dorothy Thériault occupe cette fonction depuis 2003. Voici quelques commentaires des invités lors du banquet de clôture du 35e anniversaire. Germaine Poirier a fait remarquer les compétences de Rachel Léger, présidente fondatrice. Mme Léger est une personne très bien organisée qui sait mener à bon point toutes sortes de projets. «On lui doit un sincère remerciement pour nos succès aujourd’hui», a lancé Mme Poirier. De son côté, Donald O. LeBlanc, maire du village de Memramcook, a fait remarquer la contribution que le Cercle donne à la communauté. Il a aussi souhaité la bienvenue à la Fédération des Femmes acadiennes et francopĥones du Nouveau-Brunswick qui tenait sa réunion annuelle à Memramcook Bernard LeBlanc, député provincial de Memramcook- Dieppe, a remis un certificat de reconnaissance au Cercle et Dominic LeBlanc, député fédéral de la circonscription Beauséjour, a remercié le Cercle pour «le beau travail» et les a encouragé de continuer. Le bénévolat devient de plus en plus nécessaire dans la communauté pour la réussite de différents projets.

Editeur : Le Moniteur acadien